La face cachée de Wiggins

Par Carline, le 06 Oct 2017 10:15

Ryan Wiggins n’est pas le meilleur jockey que le Champ de Mars ait connu, mais une chose est sûre : il sait se défendre dans la salle des commissaires. Après avoir été suspendu pour une période de trois semaines samedi pour sa monte sur Le Clos, il n’a pas apprécié d’être à nouveau convoqué par les commissaires pour sa monte sur Streetbouncer (NdlR : dimanche) mardi.

Visiblement irrité, le jockey australien, qui a bénéficié du soutien de l’entraîneur Vincent Allet, s’est interrogé sur sa présence dans le steward’s room. «I dont know why I have been called here. This is simply ridiculous! I followed my instructions and I did what was best for my horse… I think I have been called only because you are getting pressure from the media.” 

Ryan Wiggins s’est même permis de questionner l’intégrité du Chief Stipe Stéphane de Chalain lorsque ce dernier lui a demandé s’il n’avait pas l’opportunité de faire travailler un peu plus le meneur Five Star Rock avant de lui céder le commandement. «You are questioning my integrity but what about your integrity? You are asking me to chase an opponent ?” Tout en le rappelant à l’ordre, le Chief Stipe n’a pas manqué de lui dire que les commissaires faisaient tout simplement leur travail et que si jamais le besoin se faisait sentir, il pouvait le convoquer pour chacune de ses montes.  

Nullement intimidé, Wiggins est revenu à la charge quelques minutes plus tard pour demander au Chief Stipe si les commissaires auraient enquêté sur sa monte dans l’éventualité où Sir Earl Grey avait remporté la course. Stéphane de Chalain lui a répondu positivement, mais après s’être concerté avec son board, il a décidé de ne pas donner de suite à cette enquête.

  • Fantastic Light Images