Fayolle devrait briguer les prochaines élections

Par Carline, le 09 Jan 2018 15:08

Jean Noel Fayolle sera sans doute candidat à sa propre succession lors de l’assemblée générale élective en février prochain. L’actuel président du club, tout juste promu au détriment de Mukesh Balgobin, lequel a été destitué en décembre 2017 , viserait le poste suprême pour encore deux années. Selon l’entourage du président, une éventuelle reconduite aux affaires du club «serait une option logique » car cela lui permettrait de mettre en place son programme. Cela dit, Jean Noel Fayolle a exprimé dans un précédent entretien que le poste suprême ne l’a jamais intéressé. «Les inepties de Balgobin l’ont toutefois contraint de se mettre en avant», avance un ses proches. Pourquoi lui et pas un autre ? A cette question, la garde rapprochée de Jean Noel Fayolle a rappelé qu’il était le plus ancien administrateur au sein du board, et donc le «plus à même de bien faire ».

«Reste à savoir si l’entente sera cordiale entre Balgobin et le reste du board lors de la rentrée !», avance un ancien administrateur. Pour cet ancien administrateur, la démarche de Jean Noel Fayolle a été calculée depuis le début. «Il savait pertinemment que Balgobin n’allait pas faire l’affaire eu égard à ses démêlés avec l’actuel gouvernement. C’est d’ailleurs pourquoi il a préféré la candidature de Balgobin à celle de Pierre de C. Du Mée». Pour cet ancien de la maison qui a décidé de se retirer de toutes les instances du club, «la venue de jean Michel Giraud serait mieux pour le club». «Il serait plus sage de mettre quelqu’un qui n’est pas lié directement à cette guerre intestine à la tête du club », a-t-il ajouté. 

Le mandat d’Edgar Julienne arrive également à terme. Pour le moment, ce dernier n’a pas souhaité divulguer s’il se présentera aux AGE ou pas. Certains à la rue Shakespeare évoquent le ras le bol de Julienne suite «aux comportements puérils de certains administrateurs».

  • Fantastic Light Images