Cool At Heart en démonstration

Par Carline, le 11 May 2019 16:04

Cool At Heart a signé, ce samedi 11 mai, sa troisième victoire consécutive en autant de tentatives. En l’absence d’un autre « front-runner » confirmé, il a contrôlé l’épreuve principale de la 8e journée à sa guise jusqu’au 900m. Où il a résisté à une offensive d’Overshadow pour garder le contrôle de la situation. A partir de là, il a augmenté graduellement le rythme pour laisser sur place l’opposition au bas de la descente. A l’arrivée, Cool At Heart a relégué son plus proche adversaire, en l’occurrence, Crazy Vision à plus de trois longueurs.

Valerin a, de son côté, vaincu le signe indien dans l’épreuve d’ouverture. Ce qui constitue un petit évènement puisqu’il a dû attendre sa 30e sortie pour visiter le box gagnant. Il est parti au 400m pour prendre la tête avant de résister à Beretta Bobcat et à Right To Tango.

L’écurie Gujadhur a causé une grosse surprise dans la 2e course avec la victoire de Hamann, qui était coté à Rs 3000. Cet alezan a couru en dernière position avant de venir dominer au finish Royal Resolution.  

Mais le tandem Gujadhur-Plaçais connut une énorme désillusion dans la 5e course avec Perplexing, sur lequel le cavalier français prit une mauvaise décision au dernier tournant lorsqu’il opta pour un passage entre Pride Rock et Opera Royal alors qu’il aurait pu (et dû) prendre le « gap » entre Independance et Pride Rock. Perplexing dut changer de trajectoire en deux occasions dans la ligne droite, ce qui permit à Opera Royal de briller. Mais il faut ici saluer l’excellent ‘jockeyship’ de Nunes sur Opera Royal, lequel a « marqué de près » Perplexing tout au long du parcours.

Dans le 990m de la 4e course, le jockey Plaçais logea une objection contre Raheeb, premier à l’arrivée, mais celle-ci n’a pas été retenue par les commissaires. Raheeb, malgré sa ligne extérieure, a brillé de bout en bout.

Battu sur Great Value, Perplexing et Ready To Attack, le jockey français de l’écurie Gujadhur signa finalement son doublé dans l’épreuve de clôture avec le favori What A Fizz, lequel a brillé presque de bout en bout.

The Byzantine a réalisé, de son côté, le doublé dans la 3e course même s’il montait de benchmark. Il a suivi Emaar tout au long du parcours avant de s’imposer de peu au finish. Il a résisté au favori Uncle JB en fin de parcours.

Mr Hardy s’est, lui, racheté de sa récente mauvaise prestation en s’imposant en roue libre dans la 7e course sous la selle de Bhaugeerothee.

The Insider's Verdict
The Insiderz Verdict
  • Fantastic Light Images