Subiraj Gujadhur : «Je ne voulais plus parler à Strydom…»

Par Carline, le 08 Aug 2019 13:46

Le jockey Strydom a été sanctionné pour sa monte sur Man From Seattle. Pensez-vous que les six semaines assorties d’une amende de Rs 50 000 sont justifiées ?

Je ne vais pas commenter la sanction que lui ont infligée les commissaires. Par contre, je peux vous dire que je ne suis pas satisfait de la monte de Strydom. Comment est-ce qu’un jockey de sa trempe peut-il avoir fait une aussi mauvaise course ? Il s’agit d’un gars qui a enlevé plus de 5 000 victoires avec 20 000 montes à son actif. Tout de suite après la course, la décision fut prise de le remercier, mais ce n’est qu’après que la nouvelle lui a été communiquée.

Quelle est votre lecture de sa course sur Man From Seattle ?

Strydom aime à dire qu’il «prefers to be out». Cela, afin de sortir à tout moment. Or, il ne l’a pas fait samedi. Il a préféré mettre le cheval dans le dos d’un autre qui n’avançait plus alors qu’il aurait dû sortir. Man From Seattle was travelling perfectly. Tout comme Jullidar d’ailleurs, mais ce dernier a été en mesure de quitter les barres alors qu’il était à notre intérieur durant presque tout le trajet.

On sentait très vite samedi que cette monte ne faisait pas l’unanimité puisque vous n’avez plus adressé la parole à Strydom dans le paddock pour le reste de la journée…

Je ne voulais plus lui parler après cette course. C’est toujours le cas d’ailleurs !

Quid de sa monte sur Nebula ? Là également, il y aurait désaccord !

Je n’ai pas apprécié sa monte sur Nebula non plus ! Il n’a pas pris le gap au bon moment. Allez revoir le film et vous verrez de quoi je parle.

Selon vous, a-t-il pu être déstabilisé par votre comportement à son égard ou votre silence après la course de Man From Seattle ?

C’est un professionnel. Il n’a pas le droit d’être déstabilisé si je prends la décision de ne plus lui adresser la parole. He got a job to do !

Les tribulations entre vous et votre ancienne cravache ont commencé depuis un moment. On se souvient surtout de ses déclarations faite à la presse à l’effet que la rétrogradation d’Ouzo face à Wall Tag était justifiée alors que l’état-major de votre écurie pensait le contraire…

Tout le monde a droit à son opinion. Mais il était bien le seul à l’écurie à penser qu’il s’agissait d’une bonne décision de la part des commissaires. I guess he was trying to be in the good books of the Racing Stewards.

Si vous avez à décrire l’homme lui-même ? 

C’est un gentleman. Strydom est quelqu’un de très discret. Je n’ai jamais eu de souci avec lui sur le plan personnel. Je dois dire qu’il est respectueux.

Avez-vous déjà pensé à l’après Strydom ?

Je ferai confiance à Jameer Allyhosain et à Yashin Emamdee jusqu’à nouvel ordre.

On a vu White River travailler sur deux tours mardi. Les regards tournés vers le 1er septembre ?

On essaie de voir s’il a le stamina pour tenir le 2400m. Pour l’heure, on ne sait pas trop. On prendra la décision en temps et lieu en accord avec les propriétaires.

The Insider's Verdict
The Insiderz Verdict
  • Fantastic Light Images