Accès au training : le MTC sous pression

Par Carline, le 20 May 2020 12:48

La formule proposée, mardi, par le Mauritius Turf Club ne fait pas l'unanimité.

Elle consiste, en effet, à donner accès à l'entraînement à un journaliste seulement par magazine spécialisé.

Ce qui est incensé vu le volume de galops enregistrés en ce moment à un mois ou presque de l'ouverture de la saison qui attend toujours le feu vert des autorités. Tout comme le gouvernement qui semble profiter du Covid-19 pour imposer des lois contestées et contestables à la population, le MTC en fait presque autant.

En attendant de voir s'il amendera son protocole pour le début de la saison, qui se fera à huis clos mi ou fin juin, il a partiellement revu celui en vigueur pour le training et qui interdisait jusque-là tout accès à la presse, privée donc de son rôle fondamental qui est d'informer. Comme quoi en période de crise, on n'informe plus !

Occasion ratée une fois de plus. Puisque, cette fois le MTC demande à ce qu'un seul journaliste -  pas par titre, mais par magazine spécialisé ! - soit présent dans les loges.

On aimerait bien qu'il nous dise, démonstration à l'appui s'il en faut, comment un journaliste va pouvoir enregistrer, seul, les chronos intermédiaires de chaque participant d'un barrier trial ? C'est un manque de considération pour le public-parieur, son éternel sauveur en termes de rentrée d'argent, qui va être continuellement privé d'informations techniques extrêmement utiles en marge d'une nouvelle saison des courses.

Si dans un premier temps, la confusion régnait sur la source de cette mesure, il nous a été par la suite confirmé qu'elle émanait du MTC et que la GRA n'a fait qu'accéder à la requête de l'organisateur des courses.

The Insider's Verdict
The Insiderz Verdict
  • Fantastic Light Images